dimanche 15 janvier 2012

J´ai décidé de faire ce voyage malgré tout,
Laissant tout derrière moi: mon travail, mon homme, mes parents…
Je n´en pouvais plus!
Je n´avais plus qu´une seule pensée,
Comme hypnotisée!
Joy me manquait, ma soeur me manquait!
Et ça me suffisait.
Ça n´a pas été facile, tout!
Mais ça m´étais égale!
L´important c´était d´arriver, de mettre les pieds sur cette terre
Je ne voulais rien voir, ni paysages, ni beautés.
Je ne voulais qu´embrasser ma nièce et ma soeur,
Lui dire comme je l´aime et comme elle m´a manqué.
Je savais que ça non plus, ce ne serait pas facile.
Il lui faudrait au moins une journée
Pour me reconnaître et me réaccepter
Mais cinq minutes ont suffi!
Elle m´a juste regardée!
Longtemps je m´étais demandé ce que je ferai à cet instant.
Mais, j´ai tout improvisé
C´est ça l´amour, rien que de l´improvisation à l´improviste.
On s´est remise à jouer,
Comme si nous venions juste de nous quitter.
Elle a commencé à me présenter son monde tel qu´elle le voyait:
Son coin de jeu, ses amis, ses poupées.
Le tout dans un dialogue animé, jovial, presque muet.
J´ai passé de très beaux jours,
Les meilleurs avec elle.
Les deux derniers étaient les plus durs, pour nous tous!
Même ma soeur était tout le temps très affectueuse.
Le dernier jour, on a beaucoup pleuré.
Pourquoi tu pleures, me disait- elle,
Alors qu´elle- même sanglotait.
C´était ironique comme spectacle.
Comme quoi on riait, et puis on commençait à pleurer.
Mais c´est comme ça, tout doit finir, trouver une fin…
Dorénavant, je leur parle beaucoup plus.
Je croyais que ce voyage
Allait me faire du bien,
Combler un manqué, un creux
Que je sentais dans tout mon corps
Mais, je suis revenue pire qu´avant…
En attendant…