lundi 29 décembre 2008

Connais-tu la force d’un regard?
Un regard de ceux qui s’accrochent
Un regard de ceux qui accrochent
Un regard qui ne dure qu’un instant
Mais qui prend un siècle en passant
Un regard qui parle
Et dont la force des paroles
Est plus sonore que celle des mots
Un regard qui te pénètre, te fige, t’arrête
Tu ne peux plus continuer ton chemin
Sans succomber à ce regard-là,
Sans lui bâtir un temple de l’au-delà,
Et lui presenter chaque jour une offrande
Un regard qui n’avoue point ce qu’il demande
Mais qui commande doucement
Nous ordonne carrément
Tu ne peux pas dire non à ce regard-là
Tu n’y penses même pas
Car même en pensant tu ne pourras pas
Dire non à ce regard
Qui te secoue toi
Tu ne regardes plus autour de toi
Tu ne vois plus que ces yeux-là
Tombe en hypnose
Et obéit machinalement
Prisonnier d’un regard
Ne songe point à fuir
Heureux d’être en exil dans ce nouveau empire
Où règnent doucement des yeux
Charmants, enchantants, envoûtants, pieux.


mercredi 24 décembre 2008